Imprimer

Lancement réussi pour REMOOVE 2024 : Le Salon de la Mobilité Décarbonée de la CCI Seine-et-Marne

Publié le 04 Juin 2024

Communiqué de presse

Seine-et-Marne, le 3 juin 2024

 

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Seine-et-Marne est fière d'annoncer le succès de la première édition de REMOOVE 2024, un événement majeur dédié à la mobilité décarbonée, qui s'est tenu du 24 au 26 mai. La journée du 24, réservée aux professionnels, a réuni un grand nombre d’experts et d’acteurs professionnels du territoire autour des dernières innovations en matière de mobilité décarbonée, offrant une plateforme unique pour l'échange et la découverte. Les deux journées ouvertes au grand public, qui se sont déroulées sur le circuit de la Ferté-Gaucher, ont été marquées par des démonstrations captivantes de véhicules écologiques, des baptêmes en voiture électrique offrant des sensations fortes, et des animations ludiques et éducatives pour les jeunes, créant une atmosphère dynamique et conviviale.

 

Journée dédiée aux professionnels


Le 24 mai, une journée entièrement consacrée aux professionnels, a été ponctuée de discussions enrichissantes et d'échanges fructueux autour du thème "Décarboner la mobilité : défis et solutions pour les entreprises et les territoires". Le discours d’ouverture à REMOOVE 2024, de Jean-Charles Herrenschmidt, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Seine-et-Marne, a mis en avant les objectifs ambitieux du salon : sensibiliser à l’importance de la mobilité décarbonée, réunir les acteurs de la filière pour favoriser les échanges et collaborations, et présenter les innovations qui façonnent la mobilité de demain. Il a également souligné l’importance de créer des synergies entre les offreurs de solutions, les donneurs d’ordre et les utilisateurs.


Ensuite le programme a débuté par une interview croisée animée par le journaliste Olivier Zanetta, réunissant François Gemenne, expert en géopolitique de l'environnement et membre du GIEC, et Jean-Charles Herrenschmidt. Ensemble, ils ont abordé la thématique « Agir collectivement pour la décarbonation de la mobilité et de la route ». François Gemenne a précisé qu'il existe un problème de communication autour de la mobilité décarbonée, car on survalorise les contraintes au lieu de partager  les avantages tels que l'économie d'énergie, la réduction des pièces de rechange, la possibilité de rouler dans les Zones à Faibles Émissions (ZFE), l'absence de file d'attente à la pompe, et le confort accru des véhicules utilisant les énergies alternatives au diesel. Il recommande de lutter contre la désinformation avec des informations concrètes et positives, et surtout de capitaliser sur les bonnes pratiques ou innovations pour les répandre et les améliorer. Il a comparé l'état actuel de la technologie à celui des années 90 avec l'arrivée des téléphones portables, soulignant le potentiel énorme de progrès.


François Gemenne et Jean-Charles Herrenschmidt ont également insisté sur l’enjeu de déployer à grande échelle des infrastructures telles que les stations de recharge et l’équipement des logements (notamment collectifs) pour accélérer la transition vers une mobilité décarbonée. Ils ont souligné la nécessité de stabiliser les réglementations pour favoriser les investissements et de rendre la mobilité durable accessible à tous. Il a également mentionné que les flottes d'entreprises décarbonées peuvent jouer un rôle clé en abondant en quelques années un marché de véhicules d'occasion beaucoup moins chers. Enfin, il a encouragé toutes les Chambres de Commerce à organiser des événements similaires à REMOOVE pour ouvrir le débat et promouvoir les solutions concrètes.

Dans la matinée, deux tables rondes ont pris place. La première a regroupé L. Perrault du groupe Enedis, F. Mourey du groupe GRDF, L. Galle du Groupe Noblet, P.-Y. Combeaud d’HYVIA et V. Marcelino du groupe Carrefour France sous la thématique : « Mobilité décarbonée des entreprises - Le mix énergétique "électricité, hydrogène, bioGNV" pour quels usages ? » Cette table ronde a offert un aperçu des stratégies variées et innovantes adoptées par les entreprises pour décarboner leur mobilité. Nous y avons découvert les avancées dans la recharge rapide et la mobilité lourde électrique, le rôle du bioGNV dans l'économie circulaire et sa production locale, les bénéfices et coûts du mix énergétique expérimenté depuis 10 ans par le Groupe Noblet, les perspectives de l'hydrogène comme complément à l'électrique pour les transports lourds et de longue distance ainsi que les efforts de Carrefour pour réussir sa transition vers une flotte durable d’ici 2030. Cette table ronde a permis aux participants de bénéficier de retours d’expérience précieux sur les avantages et les évolutions technologiques des motorisations électriques, au bioGNV, à l’hydrogène et au bio carburant. 

La deuxième table ronde a accueilli G. Crunelle de Deloitte France, Ludovic Simon de Cerema, P. Hureau de Ffauve, R. Givelet de Tesla et Mohamed-Cherif Rahal de Vedecom sous la thématique « Les véhicules intelligents et les nouveaux outils de mobilité : quelles avancées pour une mobilité flexible et sur mesure ». Elle a mis en lumière les développements actuels et futurs dans le domaine des véhicules intelligents et des nouveaux outils de mobilité. Les points clés incluaient l'évolution nécessaire des véhicules électriques pour intégrer plus de fonctionnalités et de connectivité, le réalisme accru autour des véhicules autonomes et leur potentiel (en particulier pour les navettes autonomes), les attentes des usagers de véhicules électriques (notamment en matière de gestion du trafic et de sécurité), et l'importance de la communication entre véhicules et infrastructures pour améliorer l'autonomie et la fluidité du trafic. Cette table ronde a fourni aux participants des informations précieuses sur les avancées technologiques et les pratiques émergentes pour une mobilité flexible et sur mesure.

 

Enjeux de la mobilité décarbonée et stratégie 2040 pour la Seine-et-Marne, grand territoire en Île-de-France


Le colloque a repris l'après-midi avec l'intervention de Jean-François Parigi, Président du Département de Seine-et-Marne, qui a présenté la vision stratégique du département pour la mobilité décarbonée et les nouvelles énergies à l'horizon 2040. En misant sur un mix énergétique ainsi qu'en développant les infrastructures de recharge électrique et d’avitaillement bio GNV ou hydrogène, de pistes cyclables ou de covoiturage, la Seine-et-Marne se positionne comme un leader de la mobilité durable en Île-de-France. Voici les éléments clefs à retenir de son intervention :

 

  • Stratégie 2040 et Mix Énergétique 

Jean-François Parigi se positionne sur une vision d’avenir privilégiant un mix énergétique diversifié et durable, incluant la méthanisation, le bioGNV et l'hydrogène. Cette approche est essentielle pour relever les défis climatiques et assurer une souveraineté énergétique.
 

  • Développement du BioGNV

Le Président a mis en avant les efforts du Département pour promouvoir le bioGNV en collaboration avec les agriculteurs locaux impliqués dans la méthanisation. Grâce à ces initiatives, la Seine-et-Marne est devenue le premier producteur de gaz vert en Île-de-France. En 2020, la charte #CapMétha77 a été signée avec neuf acteurs clés, visant à atteindre 75% d’autonomie en gaz pour les usages résidentiels d'ici 2030.
 

  • Promotion de l'Hydrogène

Le développement de l'hydrogène est également un pilier de la stratégie énergétique du Département. La station de Bussy Saint-Georges, par exemple, proposera de l’hydrogène, du GNV, de l’électricité et potentiellement des biocarburants de seconde génération. Monsieur Parigi a mis l'accent sur la structuration d'une filière hydrogène pour soutenir la décarbonation et la réindustrialisation de la Seine-et-Marne.

 

  • Infrastructures de Recharge Électrique

Jean-François Parigi a également parlé des efforts pour verdir la flotte de véhicules du Département et installer des bornes de recharge électrique. En 2022, neuf nouvelles bornes ont été installées et dix nouvelles voitures électriques ont été commandées, démontrant l'engagement du Département en faveur de l'électromobilité.

 

  • Développement des Pistes Cyclables

Enfin, le Président a présenté le nouveau #PlanVélo du Département, qui alloue cinq millions d’euros pour développer les infrastructures cyclables. L'objectif est de promouvoir la pratique du vélo, notamment pour les trajets domicile-travail des Seine-et-Marnais.

 

Ville de demain et grands projets et atouts de la Seine-et-Marne


La troisième table ronde de cette journée dédiée à la mobilité décarbonée a réuni Arnaud Diguet d’EpaMarne, Antoine Tobia de EDF, Philippe Faye de E Bike Port, Philippe Jalley d’Alpha Process et Steve Quentin de Moulinot sous la thématique « Mobilité décarbonée et ville de demain ». Cette table ronde a souligné les innovations et pratiques pour une mobilité décarbonée dans les villes de demain. Les discussions ont mis en avant les infrastructures pour les mobilités douces, les solutions de recharge pour véhicules électriques et vélos, ainsi que l’utilisation d’énergies renouvelables et notamment le biogaz. La collaboration multi-acteurs est essentielle pour développer des villes durables et résilientes, répondant aux besoins croissants de mobilité tout en respectant l’environnement. Ces points montrent l'importance d'une approche intégrée et collaborative pour développer des solutions de mobilité durable, en combinant technologies innovantes, infrastructures adaptées et utilisation d’énergies renouvelables.


La dernière table ronde s'est déroulée autour des « Grands projets mobilité et atouts de la Seine-et-Marne pour des filières d'avenir » avec Pierre Yvroud du SDESM, Valérie Lacroute de la Communauté de Communes du Pays de Nemours, Béatrice Rucheton du département de Seine-et-Marne et Yann Dubosc, Maire de Bussy-Saint-Georges. Cette table ronde a mis en avant les grands projets de mobilité et les atouts de la Seine-et-Marne pour développer des filières d'avenir. Les initiatives comprennent le développement massif des infrastructures de recharge électrique et bioGNV, la promotion du covoiturage et des pistes cyclables, ainsi que la production d'hydrogène vert. Ces efforts démontrent une forte collaboration entre les acteurs publics et privés pour assurer une transition énergétique réussie et créer des solutions de mobilité durable positionnant le territoire de Seine-et-Marne comme un territoire d’expérimentation de solutions tournées vers un avenir durable et la création des emplois de demain.

 

Synthèse du colloque par Jean-Charles Herrenschmidt

 

Jean-Charles Herrenschmidt de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Seine-et-Marne a réalisé une note de synthèse avec les enseignements et opportunités de cette journée colloque de REMOOVE 2024 :
La première édition de REMOOVE 2024 a clairement démontré l'importance et l'urgence de la transition vers une mobilité décarbonée. Plusieurs enseignements clés se dégagent de cet événement :

 

  • Synergies et Collaboration : La collaboration entre les acteurs du secteur est essentielle pour surmonter les défis de la mobilité durable. Les échanges fructueux entre professionnels ont souligné l'importance de créer des synergies pour développer et déployer des solutions efficaces.
     
  • Diversification Énergétique : Un mix énergétique diversifié, incluant l'électricité, l'hydrogène et le bioGNV, est crucial pour répondre aux besoins variés de la mobilité décarbonée. Les discussions ont mis en avant l'importance de ne pas se reposer sur une seule source d'énergie.
     
  • Infrastructures et Accessibilité : Le déploiement massif des infrastructures de recharge et l'accessibilité universelle aux solutions de mobilité durable sont des prérequis pour réussir cette transition. Il est nécessaire d'assurer que ces infrastructures soient disponibles pour tous, pas seulement pour les plus aisés.
     
  • Rôle des Flottes d'Entreprises : Les flottes d'entreprises jouent un rôle clé en créant un marché de véhicules décarbonés d'occasion, rendant ces technologies plus accessibles au grand public.
     
  • Innovation Technologique : Les avancées en matière de véhicules intelligents et connectés, ainsi que les nouveaux outils de mobilité, offrent des opportunités considérables pour une mobilité plus flexible et sur mesure.
     
  • Changement de Métiers et Opportunités de Formation : La transition vers une mobilité décarbonée entraîne une transformation des métiers. Les nouvelles technologies et infrastructures nécessitent des compétences spécifiques, ouvrant des opportunités importantes pour la formation professionnelle et la création d'emplois pour les jeunes. Il est crucial de développer des programmes de formation adaptés pour préparer la future main-d'œuvre aux défis et aux opportunités de cette transition.
     
  • La France n’est pas en retard en matière de mobilité décarbonée comme on l’imaginait. Ces enseignements et opportunités doivent guider nos actions futures pour renforcer notre position.

 

 

Replay Remoove 2024

Découvrez en vidéo les grands témoignages du salon Remoove

 

Ambiance des Journées Ouvertes au Grand Public - REMOOVE 2024

 

REMOOVE a continué tout au long du weekend du 25 et 26 mai sur le circuit de la Ferté-Gaucher avec deux journées ouvertes au grand public. Les visiteurs ont pu vivre des expériences immersives en testant des véhicules écologiques sur piste, tandis que les baptêmes en voiture électrique ont offert des sensations fortes, captivant les amateurs de vitesse. Les conférences inspirantes ont attiré une audience attentive, curieuse de découvrir les innovations et les pratiques durables. Les animations pour les jeunes ont ajouté une touche ludique et éducative, créant un engouement palpable parmi les participants. L'enthousiasme général et l'engagement des exposants ont contribué à faire de cet événement un moment inoubliable, renforçant l'esprit de communauté autour de la mobilité décarbonée.

Le président de la CCI de Seine-et-Marne a conclu ces trois jours de REMOOVE avec une promesse : REMOOVE ce n’est pas simplement un événement qui se passe une fois par an, il continuera à vivre tout au long de l’année à travers les actions de la CCI-Seine-et-Marne avec son équipe dédiée à la mobilité décarbonée.

 

 

Les experts de la CCI Seine-et-Marne vous accompagnent dans vos projets de mobilité décarbonée

 

La CCI Seine-et-Marne propose un éventail de services pour accompagner les entreprises vers une mobilité plus propre et une gestion durable.

Parmi ces services,

Le "Diagnostic Mobilité – Flash ‘Déplacements domicile-travail’ des salariés" permet d'analyser et d'optimiser les trajets des employés,  le "Plan de mobilité interentreprises en ZAE" facilite la mise en œuvre de solutions de déplacements d'un parc d'activités. 

Accompagnement vers une mobilité plus propre

Diagnostic Mobilité – Flash ‘Déplacements domicile-travail’ des salariés

Plan de mobilité interentreprises en ZAE (employeur commun) | CCI Seine-et-Marne

 

L'accent est également mis sur les achats durables et la responsabilité sociétale des entreprises via des diagnostics spécialisés et des démarches de transition écologique, incluant bilans carbone et gestion des déchets.

Mettre en œuvre des achats durables 

Diagnostic Responsabilité sociétale des entreprises et Développement durable 

Engager une démarche de transition écologique (bilan carbone, énergie, économie circulaire...) 

Gérer les déchets de son entreprise



Pour soutenir le développement des entreprises, la CCI propose des conseils sur le financement, des opportunités de partenariat international avec EEN, et des stratégies de décarbonation à l’export. Les entreprises peuvent également se démarquer en participant à des événements comme le salon HYVOLUTION Paris 2025 et la conférence sur la compétitivité le 10 juin 2024.

 

Financer le développement de son entreprise

Participer au salon HYVOLUTION Paris 2025

Trouver des partenaires à l'international avec EEN

Décarboner à l’export, de la règle à l’opportunité

Conférence : "Servir la compétitivité de votre entreprise" le 10 juin 2024

 


À propos de la CCI Seine-et-Marne 


Sous l’impulsion de 50 chefs d’entreprise élus et de leur Président, et de l’animation du Directeur général des services, les 230 collaborateurs de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Seine-et-Marne sont mobilisés sur l’ensemble des territoires du département, pour soutenir, fédérer et accompagner au quotidien plus de 80 000 entreprises. Pour répondre à la vitalité des entreprises et du territoire, la CCI Seine-et-Marne développe trois grands domaines de compétences : l’appui aux territoires - en vue de créer de la prospérité et de l’attractivité aux entreprises (22 000 entreprises impactées), dans le cadre de leur transition (économique, numérique, énergétique,…) ; la formation  (via l’alternance au travers de l’UTEC : 1 800 apprentis par an) ; la représentation des entreprises, en lien avec les organisations patronales (MEDEF, CPME, BTP,…), auprès des Pouvoirs Publics dans les défis qu’elles rencontrent.


La CCI Seine-et-Marne est présidée par Jean-Charles HERRENSCHMIDT.


https://www.seineetmarne.cci.fr/
Contact presse CCI Seine-et-Marne :
Hanaa Gemayel | 06 59 49 47 31
hgemayel@seineetmarne.cci.fr